L’ostéopathie

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Il s’agit d’une thérapie manuelle qui traite les raideurs mécaniques réversibles du corps (sans ruptures ni fractures). Ces atteintes peuvent avoir des symptômes variés (ex : sciatique, torticolis, sinusite…).

L’ostéopathe analyse les structures douloureuses du patient  en fonction :

- du (ou des) système(s) dans le(s)quel(s) elles fonctionnent,
- du mode de vie du patient et
- de ses antécédents.

Selon son diagnostic, il utilise alors différentes techniques qui servent toutes à supprimer ou diminuer les raideurs pathologiques.

Les techniques  principalement utilisés en ostéopathie sont:
- Les thrusts articulaires souvent appelés  « manipulations » articulaires (techniques avec « craquement »)
- Les mobilisations articulaires (sans « craquement »)
- Les techniques viscérales
- Le travail sur les tissus mous (muscles, fascias, tendons et ligaments)
- Les techniques crâniennes.

Note sur la biomécanique : Il s’agit une nouvelle matière scientifique qui analyse la réponse d’un tissu vivant (tendon, cartilage, fascia, muscle, os…) face aux contraintes mécaniques. Ces contraintes provoquent des réactions autant sur le métabolisme des tissus (pouvant, par exemple, provoquer de l’arthrose) que sur le contrôle neuromusculaire (provoquant les raideurs musculaires).
Cette matière est très pratique pour mieux comprendre l’action de l’ostéopathie et la faire progresser.
Ainsi, le traitement ostéopathique vise la régulation des raideurs articulaires et musculaires. Ceci soulage les douleurs à court terme et préserve l’intégrité du corps à long terme.